Découvrir le métier d’IOB

Pour travailler en tant qu’intermédiaire en opérations bancaires (IOB) il est obligatoire d’être mandaté par au moins un établissement financier. D’autre part, l’apport de garanties solides est aussi un critère non négligeable pour cette profession. Concrètement parlant, ce métier présente de nombreuses similitudes à celui des courtiers en bourse ou en assurances.

Le rôle d’un IOB

La mission d’un IOB consiste à donner des conseils aux particuliers dans le cadre de leurs transactions bancaires. Dans ce cadre, il est tenu d’assurer ses missions dans une totale discrétion. En outre, dans l’accomplissement de son travail, l’IOB se doit de toujours rester neutre. En effet, il lui est strictement interdit d’émettre des jugements se rapportant à la situation financière de la personne sollicitant ses services. Ce qu’on attend de sa part, c’est de présenter des solutions adaptées spécifiquement aux profil et au cas des clients qui l’engagent.

Dans le cadre d’une procédure de regroupement de crédits, l’Intermédiaire en opération bancaire veille à ce que toutes les démarches soient effectuées dans le bon procédé afin que le dossier de son client soit accepté par la compagnie bancaire contactée.

Une protection de l’emprunteur

Avant de donner l’aval à son client quant à l’envoi de son dossier à différentes banques spécialisées dans le rachat de prêts, l’IOB procède à l’analyse de la requête afin de déceler au préalable tous les éventuels risques. Pour mener à bien l’évaluation desdits risques, ce professionnel se base sur les normes administratives et financières en vigueur. Quand le dossier est jugé réalisable, l’IOB effectue en tant que représentant officiel de son client les formalités relatives au rachat de crédits auprès des établissements bancaires avec lesquels il jouit d’un mandat. Il s’assure également à ce que les négociations soient bénéfiques pour son client. Pour cela, il veille à ce que les prêts et leurs conditions ne présentent aucun facteur de risque pour ce dernier. Une fois les négociations terminées, l’IOB fait part à son client des solutions qui s’offrent à lui pour regrouper ses prêts.