Le point sur la restructuration de crédits

La restructuration de crédits, également appelée « rachat de crédits » est une sorte d’opération bancaire destinée à alléger les charges mensuelles d’un ménage se trouvant dans une situation financière critique. Que faut-il savoir sur cette pratique bancaire?

L’objectif de la restructuration de prêts

La restructuration de prêts permet de regrouper tous les prêts en cours en vue de n’avoir qu’un seul prêt à rembourser chaque mois. Son objectif est de baisser le taux d’endettement à moins de 33%. Celui-ci est calculé en fonction des revenus fixes du ménage et des charges qu’il doit supporter mensuellement. En globalisant le montant des prêts contractés, l’emprunteur n’aura plus qu’une seule mensualité à verser chaque mois. Le rachat de crédit permet ainsi de diminution du montant des versements mensuels. Cela ne peut pourtant pas se faire sans le rallongement de la durée de remboursement, ce qui implique au final une augmentation du coût total du crédit. La restructuration des prêts ne supprime donc aucunement les dettes de l’emprunteur. Elle lui permet tout simplement de les rééquilibrer afin de pouvoir mieux maitriser son budget.

Les types de crédits concernés

Les banques proposent des offres de restructuration de crédits compatibles avec tous les types de prêts. Si votre taux d’endettement est inférieur à celui défini par la banque, vous pouvez regrouper vos crédits à la consommation. Il est également possible de se faire racheter ses crédits immobiliers par un organisme de crédits. Cette opération bancaire est également profitable pour les emprunteurs ayant souscrit plusieurs prêts revolving. Les crédits ne sont pas les seuls à pouvoir être restructurés. On peut également envisager de racheter d’autres types de dettes pour ne citer que l’impôt foncier, l’impôt sur le revenu, les droits de donation, les droits de succession. Il est également possible de faire un rachat de crédits avec trésorerie afin de pouvoir réaliser un projet personnel : travaux, achat d’une voiture, financement de vacances ou d’un mariage… Notez que les conditions d’admissibilité varient d’une banque à l’autre, tout comme le taux appliqué. Voilà pourquoi, il est avantageux de comparer les offres avant de se lancer.