Quelles sont les conditions pour obtenir un rachat de crédits ?

Les dossiers de rachat de crédits ne sont pas tous forcément admissibles. En effet, les banques fixent un certain nombre de critères que le demandeur doit remplir s’il souhaite que son dossier soit validé. En général, les banques font la part belle à l’âge, la situation financière ainsi que la situation personnelle de l’emprunteur. Elles tiennent également compte des antécédents de paiement et de l’utilité du financement.

La situation du souscripteur passée au crible

Avant de consentir une demande de rachat de crédits, la banque doit d’abord vérifier la solvabilité du demandeur. Le taux d’endettement doit être en dessous d’un barème fixé par l’établissement. Les banques privilégient généralement les demandeurs qui ont un revenu stable comme les fonctionnaires, les retraité ou les salarié en CDI. Bien entendu, le souscripteur doit être majeur. Une limite d’âge est aussi fixée par les banques :

  • Au 80ème anniversaire de l’emprunteur, il doit avoir réglé la dernière échéance d’un prêt à la consommation.
  • S’il s’agit d’un prêt hypothécaire, cette limite est portée à 90 ans.

A cela s’ajoute le fait que le souscripteur doit être en totale possession de ses droits civiques. Il faut également qu’il réside de façon permanente en France. Il convient de préciser que si vous êtes fiché au FICP ou encore au FCC, il est impossible pour les organismes de vous accorder un regroupement de prêts.

Les garanties et le motif de la demande

Toutes les banques tiennent compte de la valeur du bien placé en gage lors d’une demande de rachat de crédits immobiliers. Il convient de souligner que les banques ne peuvent pas tenir compte des biens en cours d’achèvement ou dont la construction a été interrompue. ll faut aussi savoir qu’on ne peut pas prétendre à une restructuration de crédits pour financer un projet professionnel, ou mixte, pour l’achat d’un terrain ou le remboursement de dettes de jeux ou professionnelles.