Rachat de crédit : quelle offre choisir ?

En raison des nombreuses offres de rachat de crédits qui sont disponibles pour un débiteur en cas d’endettement important, il est primordial de bien toutes les comparer afin de faire un choix judicieux. En effet il ne faut jamais se hâter d’apposer sa signature sur un contrat de regroupement de crédits au risque de rater des gains conséquents.

Les différentes stratégies de regroupement de crédits

La première technique de rachat de crédits consiste à regrouper la totalité des prêts actuels dans le but de réduire le montant des mensualités. Un allongement de la durée de remboursement résulte généralement de cette stratégie les échéances pouvant alors diminuer parfois jusqu’à 60 %. Cette stratégie est surtout conseillée aux personnes sujettes à un cas d’endettement insurmontable.

La deuxième procédure d’endettement concernent des personnes qui ont un endettement raisonnable. Dans de tels cas, le regroupement de prêts concerne uniquement les prêts dernièrement contractés ou ceux dont les taux d’intérêt sont largement plus élevés, cas notamment du crédit revolving et du découvert bancaire.

Une autre stratégie de rachat de crédits est proposé aux emprunteurs qui n’ont aucun problème relatif au remboursement mais qui offre l’avantage à ses souscripteurs de faire des épargnes sur un taux spécifiquement élevé.

Les critères à prendre en considération

Pour profiter de la meilleure offre, il faut effectuer une comparaison en se basant sur un montant emprunté identique, sur le TEG ou Taux Effectif Global du prêt accordé et enfin sur le délai identique de remboursement. En aucun cas il ne faut se laisser séduire par les taux variables.

Il faut également vérifier si les offres proposées respectent les modalités relatives à la sortie et au remboursement anticipé du capital restant à payer. Il est recommandé de se renseigner sur le montant des frais à devoir en cas de remboursement par anticipation. Si vous vous sentez perdu, nous vous conseillons de faire une simulation en ligne ou de vous adresser à un courtier qui saura vous aider.